Hotel Gletschergarten

Une histoire longue de plus de 120 ans

En 1899, l’Hôtel Gletschergarten a été construit par Johann et Margaritha Brunner-Brunner et a célébré son 120e anniversaire en 2019 avec Gaby, Gery et leurs trois fils Matthias, Lars et Nils. Beaucoup de choses se sont passées entre-temps. Apprenez-en plus sur l’histoire de l’établissement, riche en traditions.

Première génération

Johann et Margaritha Brunner-Brunner s’installent dans la maison nouvellement construite du Gletschergarten en 1899 avec onze filles et un fils. Bien qu’il n’y ait ni électricité ni eau courante, un restaurant et un hôtel ont doucement commencé à voir le jour. Un salon de thé est aménagé avec six tasses de café et les quelques lits d’invités sont loués pour un franc et cinquante centimes par nuit et par personne. Un départ modeste mais courageux dans la destination touristique en plein essor de Grindelwald. En 1906, le propriétaire a acquis le brevet d’hôte, la maison a dès lors été continuellement agrandie par étapes. Les meubles ont été en partie fabriqués par le propriétaire lui-même. Par exemple, des boîtes d’emballage alimentaire joliment recouvertes de tissu servaient de tables de chevet. Très tôt, le téléphone a également été installé afin d’avoir un meilleur contact avec le reste du monde, l’Hôtel Gletschergarten était joignable au numéro 11. Les conséquences économiques de la Première Guerre mondiale n’ont pas eu raison des finances de la famille. Au début des années vingt, la première extension a été construite du côté nord et en 1936, l’extension du hall du côté ouest.

Deuxième génération

L’Hôtel Gletschergarten est toujours resté la propriété de la famille. En 1941, les familles du fils Johann et de la fille cadette Huldi ont pris en charge la gestion de la maison. Huldi a épousé le peintre Dani Füllemann en 1933. Dans les années qui ont suivi, les trois enfants Sonja, Elsbeth et Peter ont soutenu leurs parents dans l’entreprise. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’hôtel n’a pas dû être transformé en hôpital comme d’autres maisons de Grindelwald. Les voitures de l’hôtel, une Pontiac et une Chevrolet, ont néanmoins été réquisitionnés par les militaires pour conduire des officiers de haut rang dans les environs. L’expansion et l’extension se poursuivent durant cette génération. En 1958, les chambres ont été dotées de bain et de douche, de nouvelles chambres ont également été ajoutées. Ces chambres ont finalement été rendues facile d’accès en 1965 avec l’installation d’un ascenseur. Une pompe à essence a également été construite juste à côté du garage.
Double actif, partageant ses journées entre le travail à l’hôtel et le travail des champ, Dani Füllemann a tout de même trouvé le temps de capturer la belle nature de Grindelwald dans ses peintures à l’huile. Aujourd’hui encore, de nombreuses peintures de fleurs et de montagnes décorent les chambres de l’Hotel Gletschergarten. La famille a également pu embaucher progressivement des employés qui ont été logés dans les alentours.

Troisième génération

Lorsque le Danois Finn Breitenstein s’est cassé la jambe avant le championnat de ski des “Lowlanders” à Grindelwald, il n’a pas pu rentrer chez lui avec ses compagnons d’entraînement. Il a donc dû rester plus longtemps à l’Hotel Gletschergarten pour se rétablir. C’est là qu’il tomba amoureux de la fille cadette Elsbeth. Après que Finn soit reparti, elle décida de le suivre au Danemark pendant un an, elle travailla à l’hôtel Imperial de Copenhague et séjourna chez la famille Breitenstein. En 1966, les deux se marièrent et leur fille aînée Gabriela (Gaby) naquit un an plus tard. Pour apporter du soutien à Huldi, Finn se lança dans l’hôtellerie suite au décès de Dani deux semaines après son mariage avec Elsbeth. En 1968 et 1970 s’en suit la naissance de deux autres enfants, Jens et Stephanie. En 1980, Finn et Elsbeth ont repris la direction de l’Hôtel Gletschergarten et ont pendant l’été 1982, lancé une vaste phase de rénovation et d’expansion. Elsbeth et Finn Breitenstein-Füllemann ont consacré chaque seconde de leur temps à cette activité traditionnelle.

Quatrième génération

Après 32 ans d’hospitalité passionnée, Elsbeth et Finn ont transmis la direction de l’Hôtel Gletschergarten à leur fille aînée et son mari Gery en 2012, et donc à la 4e génération. Néanmoins Gaby a rejoint l’entreprise familiale dès 1992 après avoir terminé sa formation d’enseignante et passé quelques années dans les salles de classe. Un an plus tard, elle épouse son amour d’enfance Gery Michel de Burglauenen qui travaille alors comme mécanicien aux chemins de fer de la Jungfrau. En 1994, le couple reçoit un cadeau du Nouvel An très spécial : leur fils Matthias est né. En 1995, un deuxième fils, Lars, rejoint la famille. À partir de 1998, Gery s’investit dans l’hôtel en parallèle de son activité professionnelle. Il entre pleinement dans l’entreprise familiale en 2000. En 2001, le troisième fils, Nils, rejoint la famille. Gaby et Gery Michel-Breitenstein continuent à gérer l’entreprise avec un sens de la tradition et de l’engagement, ce qui a donné lieu à d’autres rénovations et expansions. En 2014, l’espace bien-être a été entièrement rénové. Toutes les chambres ont été dotées d’une nouvelle salle de bain et de nouveaux aménagements intérieurs. En 2018, c’est au tour du local de ski d’être rénové et en 2019, le nouveau Gletscherstibli ainsi que l’appartement de vacances Fiescherhorn sont construits. Gaby et Gery pouvaient compter sur l’aide de leurs garçons surtout pendant les vacances scolaires et les week-ends.

La cinquième génération dans les starting-blocks

Aujourd’hui, la 5e génération de l’entreprise familiale est dans les starting-blocks avec une formation dans le tourisme et l’hôtellerie. Matthias étudie actuellement un master en gestion d’entreprise avec spécialisation en marketing à la ZHAW de Winterthur et travaille à temps partiel à l’agence de marketing et de communication Schmid, Pelli & Partner. Lars a obtenu son diplôme de l’école hôtelière de Lucerne en 2020 et travaille maintenant comme directeur de restaurant à l’hôtel Omnia à Zermatt. Nils a obtenu son examen de fin d’études à Interlaken en 2020 et entame maintenant une nouvelle année avec le service militaire et des études de langues.